L’évolution démographique et le changement dans les habitudes de consommation des français ont considérablement augmenté le nombre de déchets produits par chacun d’entre nous. Le développement des portions alimentaires individuelles a notamment multiplié de manière fulgurante le nombre d’emballages pour chaque habitation.
Aujourd’hui un français produit environ 1 kg de déchets par jour, soit 360 kg de déchets par an par habitant !
En se mobilisant tous, nous contribuons à mieux respecter notre environnement, à participer à la préservation de notre environnement et à réaliser des économies d’énergie et de ressources naturelles précieuses telles que le bois, le pétrole, le fer… Ces ressources ne sont pas inépuisables. Pensons-y !
De plus, la fabrication d’objets à partir de matière recyclée demande moins d’énergie et d’eau qu’à partir de matière vierge.

Quelques exemples :

  • Le recyclage d’une tonne de bouteilles en plastique permet d’économiser 800 kg de pétrole et l’énergie habituellement consommée par une personne pendant 2 ans.
  • Le recyclage d’une tonne d’emballages en acier permet d’économiser une tonne de minerai de fer
  • Le recyclage d’une tonne d’emballages en carton permet d’économiser l’eau habituellement consommée par une personne pendant 6 mois.

De nouvelles habitudes s’imposent. Trier est un geste simple mais qui pèse dans la sauvegarde de notre planète. Trier permet d’éviter le gaspillage.

Mieux maîtriser les coûts
Le volume des déchets produits est en progression constante et leur traitement coûte de plus en plus cher. Cette flambée est notamment due à la prise en compte des normes anti-pollution de plus en plus strictes.
Grâce aux recettes liées à la revente des matériaux recyclables, le tri est moitié moins cher que l’incinération ! Pensez-y quand vous utilisez votre poubelle jaune.

Au développement de l’économie et de l’emploi
Le tri et le recyclage des déchets sont générateurs d’emplois. Les chauffeurs, le personnel des centres de tri, les animateurs de tri, mais aussi des professionnels chargés de collecter, trier et transformer les matériaux sont autant de personnes qui vivent d’une activité liée au tri et au recyclage des déchets. 8000 emplois ont été créés en France grâce à la collecte sélective.

Les déchets ménagers recyclables
Pour arriver à recycler nos emballages, il faut impérativement les trier à la source. Sans le tri, le recyclage de nos emballages, journaux et magazines est impossible. Ainsi, pour être recyclés, ceux-ci ne doivent pas être mélangés aux autres déchets de la poubelle grise car si cela est le cas, ils seront tous incinérés à Bourgoin-Jallieu.

Déchets recyclables

La poubelle jaune

Résultats et objectifs de la collecte sélective

Le contenu de la poubelle jaune, après avoir été trié mécaniquement et manuellement au centre de tri de Rillieux La Pape, est mis en balle par famille de matériaux pour être expédié chez des repreneurs.
Ces derniers vont ensuite recycler et valoriser ces déchets, devenus des matières premières secondaires.

Demandez votre poubelle jaune

Vous venez d’emménager sur l’agglomération et vous n’avez pas encore votre poubelle jaune pour trier vos déchets recyclables ?
Vous avez déjà une poubelle jaune mais elle devient trop petite car vous êtes des trieurs hors pairs ou tout simplement votre famille s’est agrandit ?

Pour toutes ces bonnes raisons, contactez-nous par téléphone au 04 72 46 19 80

Éviter les erreurs de tri

Les sacs en plastiques, barquettes en plastiques, pots de yaourt, polystyrènes, vêtements et verres ne se mettent pas dans la poubelle jaune.

Pour tenter de faire diminuer les erreurs de tri, fortement pénalisantes techniquement et financièrement, la Communauté de Communes a mis en place des campagnes de « refus de poubelles ». En amont des collectes, notre Animateur du Tri effectue des contrôles du contenu des poubelles de tri avant le passage du camion de collecte et refuse, par le biais d’un scotch rouge apposé sur les couvercles, ceux pour lesquels la présence d’erreurs est trop importante.
Il note le nom et l’adresse du refus et se rend dès le lendemain rencontrer les habitants concernés afin d’expliquer la démarche et de corriger les erreurs.

Le message de notre Communauté de Communes n’est pas d’ordre répressif mais pédagogique.
En cas de doute sur le tri d’un déchet, il vaut mieux le mettre dans sa poubelle d’ordures ménagères plutôt que dans celle destinée au recyclage.
En 2017 le coût des erreurs de tri a été estimé à 15 000 euros sur la TEOM.

Déchets recyclables
Déchets recyclables

Le tri du verre

Même si le tri du verre ne cesse de progresser sur nos communes, il reste un grand chemin à parcourir. Ce qui est très positif, c’est que 670 tonnes de verre ont été triées en 2016. Ce qui l’est moins, c’est que plus de 300 tonnes de verre restent encore dans nos poubelles d’ordures ménagères… Quand on sait que le verre jeté dans les ordures ménagères coûte 250 € la tonne alors qu’il ne coûte quasiment rien quand il est déposé dans un conteneur à verre, vous avez vite fait le calcul : 80 000 € partent en fumée tous les ans et viennent augmenter notre Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères.

Ce non tri est catastrophique d’un point de vue écologique car le verre est perdu et ne peut donc pas être recyclé, et en plus il coûte 25 fois plus cher sur nos taxes que lorsqu’il est déposé dans un conteneur à verre. Vous l’aurez compris, le tri du verre est un enjeu majeur pour notre agglomération et nous devons tous nous mobiliser pour améliorer nos résultats.

Même si nous trions relativement bien les bouteilles en verre, nous devons encore faire des efforts sur le tri des petits pots, bocaux et canettes en verre qui passent encore trop souvent, par facilité, dans nos poubelles. Et mis bout à bout, à la fin d’une année, cela représente des quantités très importantes : Près de 10 kg par an et par habitant !!!

Les collecteurs à verre

LYSED, pour tenter d’apporter plus de proximité dans le tri, développe en partenariat avec les communes, de nouveaux conteneurs semi enterrés pour le verre. Ils sont plus pratiques, complètement insonorisés, esthétiques et moins encombrants. Actuellement il y a 16 conteneurs à verre semi-enterrés sur le territoire du notre Communauté de Communes.

Le verre est collecté grâce à un réseau de 103 conteneurs installés sur 99 points de collecte répartis sur nos 6 communes. Il y en a forcément un près de chez vous.

Si toutefois vous ne disposez pas d’un conteneur à verre à proximité de chez vous, n’hésitez pas à en parler à votre commune, peut-être pourra-t-elle en installer un, ils sont financés à 100% par la Communauté de Communes.

Déchets recyclables

CITEO

Citéo répond aux questions que vous vous posez sur le tri et le recyclage
www.citeo.com