Production d'eau potable

La fourniture d’une eau de bonne qualité, au goût agréable et en quantité suffisante est un devoir de vos élus. L’enjeu est décisif car la bonne santé des habitants de la Communauté de Communes Lyon Saint Exupéry en Dauphiné en dépend.

Jusqu’au début des années 1990, notre territoire connaissait des problèmes de quantité et/ou de qualité pour l’alimentation en eau potable de sa population. En 1992 s’engageait autour de Gérard Dézempte une réflexion sur les diverses possibilités de ressources en eau de notre secteur. Après un travail de recherche accompli par le Conseil Général de l’Isère et des réunions rassemblant toutes les communes de notre secteur, six communes : Anthon, Chamagnieu, Charvieu-Chavagneux, Janneyrias, Satolas et Bonce, Villette d’Anthon, se regroupaient au sein du Syndicat de production des eaux du Nord Ouest Isère (SYPENOI), dont l’objectif est d’assurer à tous une eau de qualité.
Depuis 2017, dès l’intégration de la compétence « production d’eau potable » à la Communauté de Communes, c’est l’ensemble des 6 communes qui adhèrent au SYPENOI.

COMMENT FONCTIONNE NOTRE SYSTÈME DE PRODUCTION D’EAU POTABLE ?
Le pompage, s’organise autour de la station de Saint Nicolas située à Anthon dans la nappe d’alimentation du Rhône, est d’un débit de 390 m3 par heure. Notre eau est ensuite acheminée à l’aide d’un réseau de canalisation en fonte de près de 20 km de longueur vers les réseaux de distribution des communes membres du SYPENOI. La production est de 1,2 million de m3 d’eau par an permet d’alimenter tous les habitants. L’ensemble des installations est télésurveillé pour une prise en compte de tout défaut de fonctionnement ou de dégradation de la qualité de l’eau.

LES ÉLUS ONT TENU À METTRE EN PLACE UN SYSTÈME DE SECOURS
Dans un souci de sécurité, des installations complémentaires ont été réalisées. L’ancienne installation de Charvieu-Chavagneux aux Coutuses a été rénovée et permet une alimentation de secours dans la nappe d’accompagnement de la Bourbre (précaution sage en cas de pollution de la nappe du Rhône). Un réservoir de 1 000 m3 a également été fait à Janneyrias. Certaines canalisations ont été surdimensionnées pour garantir la capacité d’alimentation de nos communes dans les deux sens en cas de problème.

UNE EAU D’EXCELLENTE QUALITÉ
L’eau produite par la station de Saint Nicolas et bue par les habitants de la CC LYSED est une eau de très bonne qualité, avec moins de 6 mg/l de teneur en nitrate (la norme Française étant de 50 mg/l !). Cette eau est régulièrement contrôlée, de façon parfaitement indépendante par l’autorité sanitaire. Elle est affinée par un traitement au chlore pour lui conserver toutes ses qualités bactériologiques pendant son transport. Les appareils analysent en permanence les besoins en chlore dans l’eau sur chacun des sites et peuvent autoriser une injection minimum pour préserver son goût.

Quels sont les nouveaux chantiers prioritaires pour la production d’eau potable ?
En 2018, nous aurons réalisé plus de 1 millions d’€ de travaux entre maillage, connexion et sécurisation des réseaux. Tout ceci sans aide du Département et de l’Agence de l’eau. La prochaine priorité sera la réfection et la consolidation du réservoir du Montanet qui présente quelques faiblesses de structure depuis de nombreuses années. Au vu du fort développement démographique de notre territoire, il est primordial d’envisager et de pérenniser nos ressources en eau, tant en quantité qu’en qualité. L’objectif visé aujourd’hui est à l’horizon 2030.

Eau

Distribution

Jusqu’au 31 décembre 2019, la distribution de l’eau est assurée par chaque commune, soit en direct, soit par le biais d’une entreprise privée.

A compter du 1er janvier 2020, la Communauté de Communes va récupérer cette compétence et donc se substituer aux communes pour la distribution de l’eau potable.