<

Assainissement

Quelles communes adhèrent à cette compétence ?

La compétence Assainissement concerne uniquement les communes d’Anthon, de Charvieu-Chavagneux, de Chavanoz, de Pont de Chéruy et Tignieu-Jameyzieu.

 

La Station d’épuration du SIVOM

211_1bb2cUne station d’épuration
Pour quoi faire ?

Après son utilisation par la population et les entreprises, pour les tâches ménagères, les sanitaires ou les activités industrielles, l’eau contient de nombreux éléments polluants.

Afin de pouvoir la restituer à la nature, sans risque pour l’homme et son environnement, il est important de collecter ces eaux, appelées eaux usées, dans les tuyaux spéciaux : le réseau d’assainissement.
Puis de les débarrasser du maximum d’impuretés, grâce à différents traitements effectués dans une unité de dépollution.

Le « nettoyage » des eaux usées permet donc à la fois de préserver le milieu aquatique et de protéger l’environnement.

Télécharger le calendrier 2015

Le Fonctionnement

1. Collecte
Les eaux usées sont récupérées et acheminées dans les tuyaux en pente. Des stations de relèvement permettent de faire remonter des effluents jusqu’au pré traitement grâce à des pompes.

2. Pré-traitement : Dégrillage, Dessablage, Dégraissage.
Le dégrillage consiste à faire passer les eaux usées au travers d’une grille aux barreaux espacés de 15mm. Les sables et graviers sont piégés au fond du bassin et sont ensuite repris par un système de pompage. Lors du dégraissage, l’injection d’air au fond du bassin fait remonter tous les corps gras qui sont ensuite raclés à la surface.

3. Bassin d’aération
un procédé biologique permet d’épurer les eaux. Des bactéries sont cultivées afin de dégrader les matières organiques en carbonne, eau et azote.
Un système d’aération fournit l’oxygène nécessaire à leur développement. La zone anoxie permet de transformer les nitrates en azote gazeux. Les résidus formés et stockés sont les boues.

4. Clarificateur
Le passage dans le clarificateur permet de séparer l’eau épurée et les boues par décantation.
Ces dernières sont ensuite traitées ou réinjectées dans le bassin d’aération pour y maintenir la masse bactériologique. Une auto surveillance vérifie la qualité de l’eau rejetée au milieu naturel.


5. Traitement des boues

Il consiste à réduire le volume des boues produites.
Elles passent d’abord dans un épaississeur puis sont déshydratées sur 2 filtres à bandes presseuses qui éliminent davantage d’eau.

6. Elimination des boues
Les boues sont stockées et valorisées en agriculture par épandage.